Cinéma Culture

Rencontre avec Emmanuelle Béart

Pour son dernier jour, le Cinemed proposait au public une rencontre avec l’invitée d’honneur de cette 42ème édition : Emmanuelle Béart. L’actrice a répondu aux questions du journaliste et réalisateur Thierry Klifa, revenant ainsi sur sa vie et sa carrière.

Le Festival de cinéma méditerranéen de Montpellier s’est terminé en beauté ! Pour son dernier jour, le Cinemed proposait une programmation riche, terminant ainsi en apothéose sa 42ème édition. D’abord une rencontre avec le Jury dont son Président Grand Corps Malade à 10 heures, puis une masterclass avec l’invitée d’honneur de cette édition 2020 : Emmanuelle Béart. La comédienne était également à l’affiche de neuf films retraçant sa carrière, dont L’Etreinte de Ludovic Bergerie diffusé en avant-première le samedi après-midi.

Thierry Klifa et Emmanuelle Béart (Photo : Peter Avondo)

Le rendez-vous était donné à 11h30 salle Pasteur au Corum. Le public attendait déjà devant la porte depuis de longues minutes avant de pénétrer dans la salle… Puis Emmanuelle Béart arrive… Elle est heureuse d’être ici… De revenir dans le sud… de se prêter au jeu des questions de Thierry Klifa (avec qui elle a tourné en 2006 Les héros de la famille) revenant sans filtre sur sa carrière et sa vie. De son enfance dans le midi à L’Etreinte, elle est rester la même : une femme du sud, disant d’elle-même : « Je suis une cagole de Cogolin. »

C’est dans la lumière du midi justement qu’Emmanuelle Béart est révélée dans Manon des sources. Elle n’aurait pas dû faire ce film, et pourtant… Lors d’un diner des Césars, elle se retrouve en face de Claude Berri qui change d’avis et l’engage après avoir appris que l’actrice vient de sud et sait grimper aux arbres. Elle est jeune, belle et a la rage en elle.

Ce caractère enflammé elle l’a mis au service des films, même si les réalisateurs ont parfois dû y faire face. Pourtant elle les a aimé les réalisateurs, elle voue même une amitié et une admiration sans faille pour certains d’entre eux, à commencer par Claude Sautet avec qui elle a tourné Un cœur en hiver en 1991 et Nelly et Monsieur Arnaud en 1995. En plus de quarante ans de carrière, elle a joué chez les plus grands : Édouard Molinaro, Ettore Scola, Jacques Rivette, André Téchiné, Claude Chabrol, Brian De Palma, François Ozon… Beaucoup sont partis, mais l’actrice tient à parler d’eux car ces souvenirs sont ses trésors.

La carrière d’Emmanuelle Béart est immense et encore pleine de promesse dans les années à venir pour cette actrice qui a déjà marqué l’histoire du cinéma français.

Emmanuelle Béart (Photo Peter Avondo)

(Photos de Peter Avondo)

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez les dernières nouveautés de Snobinart, les articles les plus récents, et restez informé(e) de la publication du prochain numéro.

Suivez-nous aussi sur :