Cinéma Culture

Sean Connery, légende du cinéma, est décédé à 90 ans

Véritable légende du septième art, Sean Connery est décédé ce samedi 31 octobre à l’âge de 90 ans. Premier James Bond, père d’Indiana Jones, incorruptible Jim Malone contre Al Capone… . L’acteur écossais a marqué l’histoire du cinéma mondial avec des rôles inoubliables.

« Bond, James Bond. ». Cette phrase culte qui a traversé les décennies, c’est lui qui l’a prononcé en premier. C’était dans James Bond Contre Dr No en 1962, première de ses six apparitions à l’écran dans la peau du célèbre agent britannique. Un rôle qui marquera grandement sa riche carrière, même s’il sera très réducteur de la résumer seulement à ça. En effet, Sean Connery aura attiré la convoitise des plus grands metteurs en scène.

Après avoir tourné avec Alfred Hitchcock, John Huston et a plusieurs reprises avec Sydney Lumet entre autres, son pic de carrière interviendra dans les années 80. Il y tournera Le Nom de la Rose de Jean-Jacques Annaud, Les Incorruptibles de Brian De Palma (pour lequel il y recevra un Oscar, le seul et unique de sa carrière), ou encore Indiana Jones et la Dernière Croisade de Steven Spielberg, dont le duo avec Harrison Ford deviendra mythique. Après ces nombreux succès, sa carrière connaîtra une réussite beaucoup moins importante, au début des années 2000, et il décidera d’y mettre un terme après l’échec commercial de La Ligue des Gentlemans Extraordinaires, qui sera son dernier film. Il justifiera ce choix par la trop grande présence « des idiots qui sont maintenant à Hollywood », les producteurs, et la trop grande place de l’argent dans le milieu.

Sean Connery dans James Bond, Le Nom de la Rose et Indiana Jones

Il terminera donc sa vie paisiblement avec sa famille, entre son Ecosse natale et les États-Unis, où il y fera quelques rares apparitions publiques. Modèle d’élégance, de classe et de séduction, Sean Connery restera une légende de l’histoire du septième art. Grâce à ses nombreux rôles mythiques, et son talent immense, on est sûr qu’on ne l’oubliera pas… car les diamants sont éternels.



Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez les dernières nouveautés de Snobinart, les articles les plus récents, et restez informé(e) de la publication du prochain numéro.

Suivez-nous aussi sur :