Les Essentiels : Montpellier a rendez-vous avec la culture

Alors que le monde de la culture peine à se faire entendre de son propre ministère et que les actions se multiplient sur le territoire pour la réouverture des lieux de spectacle, la ville de Montpellier a décidé d'offrir une visibilité aux artistes, laissés pour compte dans la crise sanitaire.

Peter Avondo
Peter Avondo  - Critique Spectacle vivant / Journaliste culture
3 mn de lecture

Alors que le monde de la culture peine à se faire entendre de son propre ministère et que les actions se multiplient sur le territoire pour la réouverture des lieux de spectacle, la ville de Montpellier a décidé d’offrir une visibilité aux artistes, laissés pour compte dans la crise sanitaire.

Plusieurs actions menées par la ville

Depuis quelques semaines, le soutien de Montpellier aux acteurs culturels n’est pas passé inaperçu. D’abord, les façades des établissements de la métropole se sont parés d’une banderole siglée des logos de la ville et de la Métropole. Les mots de Pablo Neruda, « Le printemps est inexorable », semblent depuis résonner dans les rues, avec un symbole fort adressé à la fois aux acteurs culturels et aux décideurs nationaux.

Dans la foulée, Michaël Delafosse a négocié un partenariat avec JC Decaux, la société d’affichage publicitaire, dont découle le projet Artstation. Malgré la polémique soulevée par cet accord, un consensus a permis de réserver la moitié des enseignes pour la promotion culturelle locale, comme le rapporte notre consœur sur Hérault Tribune. De l’exposition urbaine en temps de pandémie, jusqu’à l’affichage des programmations et évènements une fois la crise terminée, cette nouvelle étape vient renforcer une volonté de soutien de la part de la mairie.

Le dernier événement en date était aussi le plus inattendu. Alors que les salles de spectacle et les musées se voient contraints de garder portes closes, Montpellier a créé Les Essentiels, un rendez-vous surprise qui veut s’inscrire dans la durée.


Chaque vendredi, une nouvelle performance

Difficile de ne pas saisir le double sens de la formule « Les Essentiels », déjà largement usitée dans les différentes manifestations de lutte et de soutien à la culture. C’est en tout cas ce nom qui a été donné à la performance diffusée le vendredi 19 mars, en direct de l’Arc de Triomphe, qui réunissait trois artistes de milieux variés dans un spectacle inédit.

Face au succès rencontré lors de cette première édition, et pour donner la parole à des artistes locaux privés de scène, la ville de Montpellier a décidé de faire des Essentiels un rendez-vous régulier. Ainsi, chaque vendredi à 18h, la page Facebook de la ville diffusera une nouvelle performance, accessible gratuitement. Le calendrier des prochaines semaines est d’ores et déjà connu :

  • Le 2 avril : Les Essentiels #2 (Version longue)
  • Le 9 avril : Les Essentiels #2 (Version courte)
  • Le 16 avril : Les Essentiels #3 (Version longue)
  • Le 23 avril : Les Essentiels #3 (Version courte)
  • Le 30 avril : Les Essentiels #4 (Version longue)
  • Le 7 mai : Les Essentiels #4 (Version courte)

Photo : © Peter Avondo / Snobinart

Partager cet article
Avatar photo
Par Peter Avondo Critique Spectacle vivant / Journaliste culture
Suivre :
Issu du théâtre et du spectacle vivant, Peter Avondo collabore à la création du magazine Snobinart et se spécialise dans la critique de spectacle vivant. Il intègre en mars 2023 le Syndicat Professionnel de la Critique Théâtre Musique Danse. 06 22 65 94 17 / peter.avondo@snobinart.fr
Laisser un commentaire

Abonnez-vous au magazine Snobinart !