Thibault Loucheux Le Nouveau Commerçant
Cinéma Culture

Festival Ciném’Avenir : le pari du cinéma en ligne

Ciném'Avenir Hors Je Moufida Fedhila
Ciném'Avenir Hors Je Moufida Fedhila
Ce n'est pas parce que les salles obscures sont fermées que le cinéma ne doit pas continuer de vivre. C'est en tout cas le pari que se sont lancés les étudiants de l'Université Paul Valéry à Montpellier, en créant le festival en ligne Ciném'Avenir, qui se tiendra du 12 au 19 avril 2021.

Ce n’est pas parce que les salles obscures sont fermées que le cinéma ne doit pas continuer de vivre. C’est en tout cas le pari que se sont lancés les étudiants de l’Université Paul Valéry à Montpellier, en créant le festival en ligne Ciném’Avenir, qui se tiendra du 12 au 19 avril 2021.

Le choix du 100% numérique

Il est devenu difficile de se passer d’internet et des écrans d’ordinateurs, depuis le début de la crise sanitaire. Mais qu’à cela ne tienne, les outils numériques ne font pas peur aux organisateurs du festival Ciném’Avenir, qui y voient justement l’opportunité de fédérer autour du cinéma, ce vivier de rêves et d’émotions.

Grâce à la plateforme de streaming Vimeo et à l’outil désormais bien connu Zoom, les (télé)spectateurs pourront visionner les films de la programmation et assister aux rencontres par visioconférence organisées tout au long de la semaine, avec la présence d’invités comme Peter Snowdon, Stefano Savona, Anna Roussillon ou encore Moufida Fedhila.

Le Printemps Arabe comme fil rouge

La programmation du festival a pour but de mettre en lumière l’espoir tout en questionnant l’avenir. Pour cela, deux sélections complémentaires seront proposées aux spectateurs. D’abord, une rétrospective sera organisée pour commémorer les 10 ans du Printemps Arabe. Cette période pourtant sombre de l’histoire contemporaine a donné lieu à des films tournés vers le renouveau. Chaque jour, une nouvelle œuvre sera accessible gratuitement en ligne pendant 24 heures :

  • On the road, Adnen Meddeb, le 12/04
  • The Uprising, Peter Snowdon, le 12/04
  • Moug, Ahmed Nour, le 14/04
  • Laïcité inch’allah, Nadia El Fani, le 15/04
  • Tahrir, place de la libération, Stefano Savona, le 16/04
  • C’était mieux demain, Hinde Boujemaa, le 17/04
  • Je suis le peuple, Anna Roussillon, le 18/04
  • Pousses de Printemps, Intissar Belaïd, le 19/04
  • Hors-Je, Moufida Fedhila, le 19/04.

De jeunes réalisateurs en compétition

En parallèle, la compétition “Cinéastes de demain” mettra en avant le travail de jeunes réalisateurs et réalisatrices. Afin de leur offrir la visibilité qu’ils méritent, et pour rappeler que la jeunesse et la culture ont toujours leur mot à dire, cette compétition verra s’affronter 7 courts-métrages, qui seront visibles dès le 13 avril et pour toute la durée du festival. L’une de ces œuvres sera récompensée par un jury de professionnels, avec à la clé une diffusion au cinéma Diagonal fin 2021 ou début 2022, selon les circonstances sanitaires.

De leur côté, les spectateurs seront également invités à voter pour leur film préféré. Celui qui aura été le plus plébiscité se verra remettre le Prix du Public à la fin de l’édition. Vous pouvez dès à présent retrouver toutes les informations sur le site du festival Ciném’Avenir.

Photo : © Hors-Je, Moufida Fedhila

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez les dernières nouveautés de Snobinart, les articles les plus récents, et restez informé(e) de la publication du prochain numéro.

Suivez-nous aussi sur :