Le Théâtre des 13 Vents s’apprête à rouvrir ses portes

C'est la rentrée au Théâtre des 13 Vents à Montpellier, avec une programmation autour de l'univers de Françoise Bloch.

Peter Avondo
Peter Avondo  - Critique Spectacle vivant / Journaliste culture
4 mn de lecture

Quelque chose est resté en suspens depuis la saison dernière, un sentiment d’inabouti, de frustration, de contrainte. Mais tant que les feux sont au vert, il semble urgent de tout faire pour redonner (enfin) au spectacle vivant tout ce qu’il mérite : des artistes, des techniciens, des publics. Pour sa rentrée 2021, le Théâtre des 13 Vents à Montpellier a fait le choix d’inviter la Belgique dans ses locaux, par le biais de nombreux rendez-vous à suivre en septembre et octobre.

Cette rentrée presque normale est l’occasion de « reprendre le fil d’une histoire« , affirme Olivier Saccomano, co-directeur du Théâtre. Entre la reprise de certains spectacles prévus l’an dernier et l’ajout de nouvelles créations, le programme de cette saison 21-22 a bel et bien été pensé comme une histoire, qui commence maintenant et se terminera dans quelques mois, après de multiples péripéties. D’ailleurs, aux 13 Vents, « on ne programme pas des spectacles, on invite des artistes« , selon la co-directrice Nathalie Garraud, qui insiste sur la nécessité d’un dialogue avec les artistes.

Ainsi, si les représentations feront indéniablement partie des rendez-vous les plus attendus, le Théâtre des 13 Vents proposera également tout au long de l’année des temps d’échanges et de rencontres, des ateliers ou des visites, et d’autres événements à découvrir au fil de la saison.

Françoise Bloch au cœur de cette rentrée

Comme metteuse en scène ou en tant que mentor, l’univers de Françoise Bloch servira de fil rouge à cette rentrée théâtrale. D’abord par le spectacle Points de rupture, travaillé selon l’esprit de la metteuse en scène belge, dans une imitation maîtrisée des documentaires télévisés, où certaines situations de vies professionnelles pourraient dérailler à n’importe quel moment.


Dans la foulée, c’est Justine Lequette qui prendra possession du plateau avec J’abandonne une partie de moi que j’adapte. La jeune metteuse en scène, formée notamment par Françoise Bloch, a également choisi le film documentaire comme point de départ. Avec pour toile de fond un film réalisé en 1960 par Jean Rouch et Edgar Morin, le spectacle reprend la question du documentaire : « Êtes-vous heureux ? » et y apporte des éléments de réponse en copiant, sans les caricaturer, les images de l’œuvre d’origine.

Pour terminer cette rentrée, c’est le Raoul Collectif (dont les membres sont d’anciens élèves de Françoise Bloch) qui sera accueilli ensuite avec le spectacle Une cérémonie. Quiconque a déjà assisté à une création du Raoul Collectif sait toute l’énergie, la tension et la passion qui émanent de ce groupe. Avec une petite différence cette fois, car le collectif habituellement exclusivement masculin accueille une présence féminine pour cette création. Avec Une cérémonie, la troupe propose un spectacle qui doute de tout, sauf de la nécessité d’être là. Quelque chose doit être célébré, mais quoi ? C’est la question qui plane au-dessus de ces musiciens qui, peu à peu, improvisent un hommage à ceux qui n’ont pas abandonné.

Les dates, horaires et informations pratiques ainsi que la billetterie sont disponibles sur le site du Théâtre des 13 Vents.

Photo : Points de rupture © Antonio Gomez Garcia

Partager cet article
Avatar photo
Par Peter Avondo Critique Spectacle vivant / Journaliste culture
Suivre :
Issu du théâtre et du spectacle vivant, Peter Avondo collabore à la création du magazine Snobinart et se spécialise dans la critique de spectacle vivant. Il intègre en mars 2023 le Syndicat Professionnel de la Critique Théâtre Musique Danse. 06 22 65 94 17 / peter.avondo@snobinart.fr
Laisser un commentaire

Abonnez-vous au magazine Snobinart !