Versus, un projet photo pour interroger l’humain

Peter Avondo
Peter Avondo  - Critique Spectacle vivant / Journaliste culture
3 mn de lecture

Avec un sous-titre aussi évocateur que « Écologie et coexistence », le projet Versus laisse peu de place au doute quant à ses intentions. Résultat d’un partenariat inédit entre 16 artistes photographes européens, l’événement qui se poursuit jusqu’en septembre met en contradiction l’homme face à lui-même et face à la nature.

Une collaboration européenne

Entre l’Italie, la Belgique et la France, ce sont 6 lieux d’exposition et de diffusion artistique qui se sont associés pour proposer une expérience photographique nouvelle. Parmi les organisateurs, la galerie L’Aberrante, située au Crès et dont le futur lieu attend son ouverture dans les Cévennes, encourage la création, la diffusion et la réflexion autour des œuvres proposées. Avec la Fonderia 20.9 à Vérone, L’Image à Venir à Bruxelles et l’association montpelliéraine Corpo Opaco, les acteurs de ce projet cherchent à développer un espace de partage et de visibilité autour de la photographie contemporaine.

Dans la forme comme dans le fond, le temps n’est donc plus à l’existence, mais à la coexistence. Dans une recherche autour de l’écologie et de la place de l’humain sur terre, les photographes entremêlent leurs sensibilités et leurs messages dans une réflexion complexe qui oppose la culture à la nature, le corps à l’esprit, l’homme à l’animal.

16 artistes, formats multiples

« Trouver le moyen de poursuivre la diffusion de l’art ». C’est de cette nécessité qu’est partie l’idée initiale du projet Versus, qui prend forme depuis le mois d’avril. Dans un format adapté à la crise sanitaire, ce sont des rencontres hybrides qui sont proposées tout au long de l’évènement. Le 29 avril à 20h30, une projection photo aura lieu en direct sur la chaîne YouTube de Corpo Opaco. Le 4 mai à 18h30, une rencontre y sera organisée en présence des artistes Marina Caneve, Céline Clanet et Jan Stradtmann.


Au-delà des écrans, des projections sont également prévues en présentiel en mai et juin. Sous réserve de modification des dates en fonction des mesures sanitaires, les amateurs pourront y assister le 10 juin à La Fenêtre à Montpellier et le 20 juin à l’Agora au Crès. Le projet devrait par ailleurs se terminer en apothéose du 10 au 12 septembre 2021, à l’occasion de l’inauguration du nouvel espace d’exposition de la galerie L’Aberrante, au Mas Supérieur à Saint-André-de-Valborgne.

Photo : © Kaiju par Massimo Mastrorillo

Partager cet article
Avatar photo
Par Peter Avondo Critique Spectacle vivant / Journaliste culture
Suivre :
Issu du théâtre et du spectacle vivant, Peter Avondo collabore à la création du magazine Snobinart et se spécialise dans la critique de spectacle vivant. Il intègre en mars 2023 le Syndicat Professionnel de la Critique Théâtre Musique Danse. 06 22 65 94 17 / peter.avondo@snobinart.fr
Laisser un commentaire

Abonnez-vous au magazine Snobinart !