Diego Maradona, Dieu du foot et héros de cinéma

Le monde du foot est en deuil depuis l’annonce de la mort de son Dieu Diego Armando Maradona ce mercredi 25 novembre 2020. Si l’Argentin restera à jamais comme le héros incontestable de la discipline, sa vie et son parcours unique n’ont pas manqué de fasciner les plus grands cinéastes.

Mai 2008 au Festival de Cannes. Le réalisateur Emir Kusturica vient présenter son dernier film Maradona par Kusturica. D’habitude les photographes s’agitent pour capter des images de stars du cinéma, mais ce jour-là est différent… Diego Armando Maradona est présent aux côtés du cinéaste Serbe pour présenter ce documentaire centré sur sa vie. Il jongle sur le tapis rouge du Palais des Festivals comme quand il avait 16 ans et qu’il signait son premier contrat pro à Argentinos Juniors. Maradona est un artiste… Maradona est un Dieu… Oui, Maradona est un personnage de fiction qui s’est fait une place dans notre vie.

Dans ce film, Kusturica retrace le parcours exceptionnel de ce footballeur hors normes, de ses débuts dans un quartier populaire argentin, en passant par le Dieu du foot qu’il est devenu, jusqu’au déclin…

D’autres réalisateurs se sont passionnés pour la vie de Maradona. L’italien Marco Risi réalise en 2007 La Main de Dieu avec Marco Leonardi dans le rôle de Maradona. En 2006, Carlos Sorin raconte l’histoire d’un jeune argentin qui entreprend un grand voyage vers Buenos Aires pour rejoindre la star du ballon rond qui se remet d’une crise cardiaque dans El camino de San Diego.

Plus récemment, Paolo Sorrentino glissait dans Youth (2015) un Maradona vieilli, obèse et fatigué aux côtés de Michael Caine et Harvey Keitel. Le réalisateur italien avait même cité Maradona comme une de ses sources d’inspiration lors de son discours aux Oscars 2014.

Enfin, le cinéaste anglais Asif Kapadia sortait Diego Maradona l’année dernière, révélant le caractère à la fois fort et fragile du champion du Monde 1986.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *