Culture Musique Spectacle vivant

Yung Fest et Battle of the year, une collaboration logique

Yung Fest et Battle of the year, une collaboration logique
© Ghosto Graphics
L'un de ces événements a plus de vingt ans, l'autre a récemment vu le jour, mais les deux sont ancrés à Montpellier pour défendre et explorer la vaste culture hip hop qui les unit. Avec la danse d'un côté et la musique de l'autre, un trait d'union se dessine logiquement entre le BOTY (Battle of the year) et le Yung Fest, à l'occasion d'un grand événement commun qui se déroulera du 8 au 15 mai 2022.

Voilà une collaboration qui répond en toute logique aux ambitions de chacun de ces événements. Le BOTY, qu’on ne présente plus tant sa notoriété le précède, et le tout jeune Yung Fest ont réfléchi à une édition commune pour cette année 2022. Pour l’un comme pour l’autre, ce partenariat est aussi l’occasion de remettre enfin les machines en route après deux années de carence.

À ceux qui ne seraient pas familiers de ces deux rendez-vous, rappelons ceci :

  • Le BOTY France (Battle of the year) est l’étape nationale dans le concours de breakdance mondial du même nom. Il se déroule à Montpellier, qui a également accueilli, jusqu’à l’automne dernier, la finale internationale, désormais délocalisée au Japon.
  • Le Yung Fest a connu pour l’instant une seule édition, mais pas des moindres. Lancé en 2019, juste avant la crise sanitaire, ce festival de musique dédié au rap français avait connu un grand succès auprès des spectateurs.

Avec une volonté commune de promouvoir les cultures urbaines dans leur globalité, ces deux rendez-vous ont donc choisi de s’allier pour atteindre un objectif aussi simple qu’ambitieux : faire de Montpellier une « véritable capitale du hip hop français ». 2022 sera donc l’occasion de mettre en place les premiers jalons de ce projet.

Côté danse, le BOTY arpentera différents lieux de la Métropole autour de conférences, ateliers, qualifications et autres rencontres durant la semaine. Une présence à grande échelle, sous le signe de la transmission et de l’ouverture, qui mènera jusqu’au terme du 15 mai au Zénith Sud avec la grande finale 2022.


Côté musique, on note avec plaisir que la notoriété des uns est mise au service de l’émergence des autres. En s’appuyant sur des noms qui retentissent déjà dans le paysage musical, comme Vladimir Cauchemar, Benjamin Epps et bien d’autres, le Yung Fest met en avant la nouvelle scène locale avec des artistes tels que Rose Kid ou N3MS.

Avec un public toujours plus varié et nombreux, le BOTY joue également le rôle de parrain de son désormais partenaire, dans une démarche qui devrait attirer un large spectre de spectateurs. Les ambitions des deux événements ne s’arrêtent d’ailleurs pas là. Ils entendent bien poursuivre sur cette voie en imaginant de nouvelles formes, de nouvelles disciplines ou de nouveaux lieux… Mais pour l’heure, la première échéance est prévue au mois de mai, pour cette toute première édition main dans la main.

L’intégralité du programme est à retrouver sur le site du BOTY ou la page Facebook du Yung Fest.


Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez les dernières nouveautés de Snobinart, les articles les plus récents, et restez informé(e) de la publication du prochain numéro.

Suivez-nous aussi sur :