Thibault Loucheux Le Nouveau Commerçant
Culture Entretien Musique

Entretien avec Rose Kid : “un univers fleuri, féminin et introspectif”

rose-kid-interview-musique-snobinart-c-thibault-loucheux
© Thibault Loucheux - Snobinart
Rose Kid est une artiste de l'émotion. Animée par sa sensibilité, la chanteuse se nourrit de ses expériences pour dévoiler une écriture délicate et un R&B sincère. De retour à Montpellier après quelques années à Paris, nous l'avons rencontré. Rose Kid nous parle de son parcours, de ses doutes, mais aussi de son univers singulier.

Comment vous présenterez-vous ?

Je me présenterai comme une femme introvertie, qui a toujours eu beaucoup de mal à se sociabiliser et avec sa féminité… A travers la musique j’ai trouvé un moyen de m’exprimer de la manière la plus honnête et la plus sincère avec moi-même. Cela m’a permis d’exprimer cette féminité qui a été très chaotique et très douloureuse.

Comment la musique est venue à vous ?

La musique est venue à moi quand j’étais toute petite. J’ai commencé à jouer du piano à 5 ans grâce à ma mère et ça a été quelque chose de thérapeutique. Je ne m’en souviens pas vraiment, mais elle m’a raconté que quand je n’aillais pas bien je faisais du piano. C’était mon moment de solitude et de connexion avec moi-même. Par la suite, j’ai envisagé de faire de la musique en tant que professionnelle que beaucoup plus tard, il y a huit ans. C’est à ce moment-là que j’ai repris la musique, avec des études de musique au Jam. Je suis rentrée dans des groupes… Et c’est à partir de là que je me suis dit « pourquoi pas en faire mon métier ? »

Qu’est-ce que c’est l’univers de Rose Kid ?

Rose Kid c’est un univers très fleuri. J’avais vraiment envie d’utiliser le symbole de la rose et des fleurs. C’est un univers très introspectif parce que je me dévoile beaucoup. Mes doutes, mon passé, ce que j’ai pu vivre. Je l’ai pensé comme une main sur une épaule. Pouvoir parler de choses très intimes et pouvoir en recevoir aussi. C’est un univers fleuri, féminin et introspectif.

rose-kid-chanteuse-montpellier-entretien-magazine-c-thibault-loucheux-snobinart
© Thibault Loucheux – Snobinart

Quelles sont vos inspirations ?

J’ai été très inspirée par le hip-hop des Etats-Unis, par le R&B… Toute la black music m’a beaucoup inspirée. En dehors de la musique j’aime beaucoup le cinéma d’auteur, celui de Dupontel ou de Kervern et Delépine… Tout ce cinéma très social qui filme des personnes qu’on ne voit pas d’habitude. Des espèces d’antihéros, un peu losers et totalement marginaux. J’aime beaucoup les histoires personnelles de personnes cassées, qui ont des failles… Ce n’est pas un cinéma très photographique, mais il est intime et personnel. Sinon Frida Kahlo m’a beaucoup touché avec son histoire personnelle et par son art. Sinon je lis beaucoup, j’adore la poésie.

En vous écoutant, il y a des mots qui reviennent souvent comme « émotion », « personnel »… Vous êtes inspirée par le décalage et l’émotion… Ce sont des mots qui vous font avancer ?

C’est vrai que je suis très inspiré par les histoires des gens et leurs émotions… Les choses qui sortent de l’humain, qui sont sincères et qui ne sont pas faîtes pour plaire ou montrer qu’on est le meilleur… Je suis plus sensible à l’intime et au particulier. Nous sommes tellement dans un monde dans lequel on nous apprend à cacher nos émotions, surtout pour les hommes, à ne pas trop parler des choses qui font mal, qui blessent, à ne pas trop pleurer aussi… C’est tout de suite vu comme des défaillances ou des faiblesses alors que moi ça me porte. Pour moi c’est trop difficile de faire semblant et de cacher. 

entretien-magazine-snobinart-chanteuse-rose-kid-c-thibault-loucheux
© Thibault Loucheux – Snobinart

Quels sont vos prochains projets ?

Je suis sur la finalisation d’un EP de quatre titres qui va sortir aux alentours du mois de mars. J’ai aussi agrandi mon équipe, j’ai une manageuse depuis peu, j’ai un partenaire en distribution digitale… On va essayer tous ensemble de défendre cet EP. J’ai une grosse date à Montpellier en avril, mais je ne peux pas trop en parler encore. C’est secret (rire).

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez les dernières nouveautés de Snobinart, les articles les plus récents, et restez informé(e) de la publication du prochain numéro.

Suivez-nous aussi sur :