Secret Place : “Ce n’est pas un concert, c’est une étude”

La salle associative Secret Place à Saint-Jean-de-Védas est dans les starting blocks. Les 5 et 6 juin prochains, la scène accueillera plusieurs groupes, parmi lesquels les Fatals Picards et les Palavas Surfers, dans le cadre d’une étude menée avec le CHU de Montpellier.

Les choses se sont accélérées ces derniers jours dans l’antre du rock à Saint-Jean-de-Védas. L’étude menée pour estimer les risques de transmission du Covid-19 dans les salles de concert se concrétise de plus en plus. Les volontaires pourront assister à l’une des deux soirées, les 5 et 6 juin prochains, à conditions qu’ils soient inscrits et sélectionnés.

Après des mois de batailles administratives, la Secret Place fait partie des deux derniers établissements en lice pour participer aux fameux concerts-tests. Mais pour les organisateurs, comme pour les partenaires, l’enjeu se situe bien au-delà de ces deux soirées. Comme le martèle François Pinchon, président de l’association, “ce n’est pas un concert, c’est une étude”, et la différence est capitale.

On ne s’inscrit pas à cette étude comme on achète un billet pour un festival. Chaque personne inscrite s’engage à se soumettre à deux tests salivaires, à 7 jours d’intervalle, afin de permettre aux chercheurs d’éditer un rapport complet de l’expérience. Les inscriptions sont déjà possibles via le site internet Vogo Easycov. Et si les 1290 inscrits devront se présenter aux dépistages, seuls 430 seront sélectionnés pour assister aux concerts pour de vrai.

En tenant compte de multiples critères d’âge et de santé, le CHU souhaite ainsi obtenir un panel suffisamment large pour répondre à une question essentielle : est-il plus risqué de participer à un concert que de vivre sans ? Cette étude permettra de donner des chiffres objectifs destinés à anticiper la reprise culturelle sur le territoire national, notamment pour les festivals d’été. À plus long terme, c’est tout un protocole qui pourrait être mis en place au sein des petites et moyennes salles, avec un dépistage instantané.

Secret Place Montpellier Concert Test © Peter Avondo - Snobinart
“Toutes les grandes énergies de Montpellier se sont réunies” – M. Delafosse.

Dans cette configuration, la Secret Place elle-même, et la programmation avec, passent au second plan avec beaucoup de modestie. Malgré la présence de groupes importants comme Les Fatals Picards, les Palavas Surfers, Washington Dead Cats ou Boomerang, la priorité reste la réussite de l’expérience, pour laquelle l’implication des participants est nécessaire.

Souvent laissées à l’écart des subventions et autres soutiens publics, les salles indépendantes sont à l’agonie, alors qu’elles représentent la majeure partie de l’industrie musicale hors du star système. Comptant sur le bon sens des candidats à l’étude, les organisateurs ouvrent là une ultime porte de sortie, rappelant que “si [la situation actuelle] dure encore 6 mois, il n’y aura plus de salle indépendante”.

Photos : © Peter Avondo – Snobinart

atelier relookart bandeau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *