Culture Livres

Le Prix Joseph annonce sa sélection

Le Prix Joseph est de retour en cette année 2022. Pour cette quatrième édition, le prix littéraire présente plusieurs changements. S'il garde son nom d'origine, la remise du prix s'exporte à Aigues-Mortes afin que les passionnés de littérature sur le territoire puissent profiter de la rentrée littéraire en région.

Créé en 2018 sur l’initiative de Thibault Loucheux et Jean-René Privat, le Prix Joseph a pour objectif d’exporter la rentrée littéraire dans le sud de la France, mettant de fait en lumière les auteurs et les éditeurs attachés à ce territoire. Cela fait quatre ans que nous organisons le Prix Joseph. Le but de ce prix était d’exporter la rentrée littéraire dans la Région Occitanie. Pour participer, L’auteur et/ou l’éditeur doit être lié, de par son origine, son histoire ou son actualité, à la région Occitanie. Les premières années ont récompensé les auteurs Wendy Delorme, Julien Moreau et Fabrice Caro. Pour cette nouvelle édition, des nouveautés sont à noter…

Le Prix Joseph ne se déroulera pas au Café Joseph cette année. Toujours dans le but d’apporter un nouveau souffle à la littérature en région, le Prix Joseph conserve le nom du lieu originel mais s’exportera chaque année dans un établissement prestigieux de la région Occitanie. Ainsi pour cette édition 2022, la remise de prix se déroulera aux Templiers à Aigues-Mortes le 3 décembre. Ce sera l’occasion de fêter le lauréat dans l’un des plus beaux établissements de la cité gardoise.

Le ventre de la péniche de Fabrice Capizzano

Publié aux éditions Au Diable Vauvert

Deuxième livre pour Fabrice Capizzano chez le Diable et deuxième sélection au Prix Joseph après la participation de La Fille du chasse-neige en 2020. Dans ce nouveau roman, nous suivons un groupe de personnages singuliers qui embarquent pour réaliser la dernière promesse à une amie et de disperser ses cendres sur sa terre natale, l’île de Tristan de Cunha, la plus isolée au monde.Son éditrice, Marion Mazauric, nous présentait ce livre dans notre dernier numéro : « C’est un très beau livre qui l’installe à une place où il n’y a pas beaucoup de monde. On retrouve cette langue magnifique, un rythme incroyable, une belle manière de raconter l’amour et cet art de trouver des personnages soit sensibles soit totalement barrés. C’est un livre formidable, osé avec une belle métaphore et une ode à la liberté. »

Nous en resterons là de Chloé Lambert

Publié aux éditions du Rocher

L’actrice et dramaturge Chloé Lambert sort son premier roman Nous en resterons là aux éditions du Rocher. Dans ce livre, nous suivons la jeune Margot, 17 ans, qui souffre depuis plusieurs mois de malaises fréquents et peine à se rendre en classe. Après plusieurs tentatives médicales pour la guérir, elle se rend chez le docteur Donnelheur, un psychiatre. Chaque semaine, pendant Margot se rend chez le médecin et elle reprend pied. Donnelheur devient un sauveur, un père, un maître à penser… mais au fur et à mesure des séances, le psychiatre devient de plus en plus exigeant, au point que la relation entre le médecin et sa patiente prend une tournure étrange, peut-être même dangereuse ?

Darwyne de Colin Niel

Publié aux éditions du Rouergue

Deuxième participation également pour Colin Niel après la participation d’Entres Fauves en 2020. L’auteur revient avec Darwyne, l’histoire d’un petit garçon portant le prénom du titre de l’ouvrage. Cet enfant de dix ans vit avec sa mère dans un bidonville et subit la présence des beaux-pères qui passent les uns après les autres… Le dernier d’entre eux, Jhonson, arrive dans sa vie. Au même moment, une employée de la protection de l’enfance s’appelant Mathurine enquête pour savoir si elle peut laisser Darwyne dans cet environnement…

L’air était tout en feu de Camille Pascal

Publié aux éditions Robert Laffont

Passionné du XVIIIe siècle, Camille Pascal poursuit son exploration littéraire de cette période de l’histoire de France. Après Le goût du roi (2007) et  La chambre des dupes (2020), l’auteur s’intéresse au début de ce siècle avec L’air était tout en feu. L’histoire se déroule au milieu de la régence de Philippe d’Orléan. L’auteur choisit ici de s’intéresser à la conspiration de Cellamare, un complot organisé par l’Espagne en 1718 pour retirer la régence du royaume de France à Philippe d’Orléans. Un roman historique passionnant écrit avec un style brillant.

Si demain existe d’Olivier Pince

Publié à Complices éditions

Après avoir été membre du Jury durant les premières éditions du Prix Joseph, Olivier Pince se retrouve cette fois-ci dans la sélection du Prix ! Dans Si demain existe, l’auteur nous emmène à Nîmes au début des années 2010. Fabrice est éducateur dans un foyer pour les jeunes en difficulté. Fatigué, le quadragénaire est tombé dans l’alcool persuadé d’avoir raté sa vie. Ce métier passion, si fort, qu’il a choisi il y a plusieurs années ne lui apporte plus rien. Mais voilà qu’il croise la route de Jamel, dont il s’était occupé il y a plusieurs années. Le jeune homme semble avoir réussi sa vie à tous les niveaux… Alors qu’il reprend espoir après cette rencontre, il apprend l’assassinat du jeune Jamel… Fabrice tombe alors dans une terrible spirale dont il va devoir sortir.


Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez les dernières nouveautés de Snobinart, les articles les plus récents, et restez informé(e) de la publication du prochain numéro.

Suivez-nous aussi sur :