Thibault Loucheux Le Nouveau Commerçant
Culture Expos Musique

Gare au Brassens : “C’est très joyeux d’avoir 100 ans !”

Gare au Brassens : "C'est joyeux d'avoir 100 ans !" © Peter Avondo - Snobinart
L'exposition Gare au Brassens ! à l'Espace Dominique Bagouet
© Peter Avondo - Snobinart
Après une année marquée par le centenaire de Georges Brassens, Montpellier met à son tour le poète à l'honneur au travers de nombreux rendez-vous d'octobre 2021 à janvier 2022.

Du 27 octobre 2021 au 30 janvier 2022, l’Espace Dominique Bagouet situé sur l’Esplanade Charles de Gaulle à Montpellier accueille l’exposition Gare au Brassens !, qui rend hommage au poète sétois qui aurait fêté cette année son centième anniversaire. Cette exposition inédite s’inscrit dans un événement de plus grande ampleur qui durera plusieurs mois, et qui fera la part belle aux textes, aux musiques et au personnage de l’une des personnalités les plus connues de notre territoire.

Pour cette exposition, ce sont plusieurs facettes de Georges Brassens qui se font face et se côtoient. Il y a d’abord l’artiste qu’il était, bien malgré lui, immortalisé sur les clichés du célèbre photographe Robert Doisneau, dont la petite-fille, Clémentine Deroudille, a été désignée commissaire d’exposition. Puis il y a l’homme, moins connu peut-être, parce que très timide et très simple aussi, que l’on découvre par les souvenirs de son ami René Fallet. Et enfin, il y a la postérité, ce que le poète a laissé derrière lui et la façon dont on le voit cent ans plus tard. Croqué, illustré, caricaturé par des dessinateurs tels que Charles Berbérian, Joann Sfar ou Albin de la Simone.

Clémentine Deroudille entourée des artistes Albin de la Simone (à gauche) et Charles Berbérian (à droite) © Peter Avondo – Snobinart

C’est très joyeux d’avoir cent ans. Mais Brassens aurait détesté tous ces hommages“, s’amuse à noter la commissaire Clémentine Deroudille, dont le travail et la vie personnelle sont très marqués par le chanteur. Il y a dix ans, elle avait déjà conçu une exposition autour du poète sétois à la Cité de la Musique, en collaboration avec le dessinateur et auteur Joann Sfar. En mettant l’accent sur des croquis qui le tournent en dérision, elle souhaite ainsi faire honneur à l’artiste réputé pour sa simplicité et sa bonhommie.

Fil rouge de l’événement éponyme qui se déroulera dans la Métropole de Montpellier jusqu’en janvier 2022, l’exposition Gare au Brassens ! permet aussi des rencontres entre artistes contemporains et avec le public. Concerts, conférence, projections, masterclasses… Ces trois prochains mois seront rythmés par des projets portés à la fois par des artistes confirmés et par les associations métropolitaines, à l’instar de la Secret Place qui accueillera des reprises très rock de Brassens, ou de la Maison des Chœurs qui fait le pari d’un concert en occitan.

Par ce vaste événement, la ville de Montpellier et toute la Métropole souhaitent inviter à l’interprétation. L’adjointe à la culture Agnès Robin rappelle d’ailleurs qu’il ne s’agit pas là de répéter des œuvres existantes, mais bien de faire œuvre de création en s’inspirant de l’une des figures les plus emblématiques de la chanson française.

L’intégralité du programme de Gare au Brassens ! est à retrouver sur le site de la ville.

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez les dernières nouveautés de Snobinart, les articles les plus récents, et restez informé(e) de la publication du prochain numéro.

Suivez-nous aussi sur :