Thibault Loucheux Le Nouveau Commerçant
Culture Musique

FIGURZ sort son premier album

FIGURZ est un pari fou lancé il y a deux ans… Deux ans pour trois musiciens Montpelliérains : Cédric, Mathéo et Sammy… Deux ans pour renouveler le rock actuel… Deux ans pour travailler… Imaginer… Créer… Inventer… Réinventer… Pour raconter une histoire… Pour raconter des histoires… Celles d’un premier album Another Kid Comedy qui sort ce vendredi 9 octobre.

L’histoire d’un projet…

Si ce projet est complètement fou, c’est parce que les gars de FIGURZ ont poussé la réinvention à son paroxysme. De l’idée de départ à la sortie de l’album, toutes les étapes ont été franchies dans l’originalité.

Cédric (voix guitare), Mathéo (guitare) et Sammy (batterie) : un trio qui témoigne de la violence et des pensées malsaines de l’être humain à travers rock Stoner. Ils ont voulu raconter une histoire, celle issue de l’imaginaire d’un enfant séquestré : Sa vengeance, à l’arrière-goût de poussière, met en scène des figurines malsaines dans l’espoir de se libérer de son bourreau.

Chaque chanson est une étape dans le parcours de vengeance du petit, comme un épisode d’une série auditive, comme le chapitre d’un roman musical… Parmi les groupes rock qui sortent en ce moment en France, FIGURZ est le seul à enrichir sa forme et son fond en proposant un film auditif, une histoire. Ils sortent des clichés du groupe de rock et proposent une critique de la société à travers ce thriller psychologique sombre et réfléchi. On pense à Kubrick, Fincher (psychologie), à Stephen King (enfermement dans l’Hôtel Overlook de Shining), à Kill Bill (les étapes d’une vengeance…). Des références très cinématographiques et littéraires pour des musiciens qui ne cherchent pas uniquement à jouer, mais à créer un univers mêlant les arts et les sens.

L’histoire d’une création…

FIGURZ a voulu retranscrire dans son processus de création les obsessions que raconte l’album, notamment la question de l’enfermement. C’est pourquoi le groupe s’est cloîtré dans trois lieux totalement atypiques pour y monter trois studios éphémères (dans une vieille grange, une abbatiale du XIIème siècle et un Mas dans les Cévennes). Cette expérience leur a permis d’être en immersion dans leur projet, mais aussi de capter des sonorités nouvelles.

Le trio n’a pas de temps à perdre. A la fin de l’année 2019, ils font une tournée de trente dates dans toute la France pour défendre leur travail et une certaine idée de la création musicale. C’est un succès ! Le public est transcendé en découvrant l’histoire que FIGURZ lui conte au son des guitares et de la batterie.

Quelques semaines plus tard, le groupe sort son premier clip The Kid, suivi de Barend dont l’esthétique peut faire penser aux films de Carpenter, Argento ou Refn (le cinéma une nouvelle fois très présent). Voyant la progression vertigineuse que prend FIGURZ, de nouveaux partenaires soutiennent le projet (SMAC Victoire 2, SMAC Paloma). Le groupe est même lauréat lors du Week-End des Curiosités à Toulouse.

L’histoire se poursuit…

Puis mi-mars, c’est le drame… Confinement… Concert annulé… Il faut se réinventer. Mais il en faut plus pour faire peur à Cédric, Mathéo et Sammy. La réinvention, ils n’ont pas attendu l’arrivée d’un virus pour l’explorer. Ils travaillent donc sur les neuf chansons qui composent leur album. Ce vendredi 9 octobre, leur bébé est né : Another Kid Comedy.

Si le lien avec le public leur manque, les gars de FIGURZ ont tout de même des dates à proposer aux fans (à découvrir ici). Le groupe adopte également une nouvelle stratégie afin de remédier à l’annulation de ses concerts, comme la conception d’un concert digital multicams en vue…
Une chose est certaine, FIGURZ a encore beaucoup d’histoires à raconter…

Vous ne connaissez pas encore leur univers ? Découvrez leur dernier clip Barend ci-dessous :

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez les dernières nouveautés de Snobinart, les articles les plus récents, et restez informé(e) de la publication du prochain numéro.

Suivez-nous aussi sur :