Culture « non-essentielle »: Isabelle Adjani en colère et inquiète

Thibault Loucheux-Legendre
Thibault Loucheux-Legendre  - Rédacteur en chef / Critique d'art
2 mn de lecture

Dans un éditorial dans le magazine Elle, Isabelle Adjani juge sévèrement les décisions du gouvernement qui mettent à mal la culture. La comédienne s’insurge contre le fait que la culture soit aujourd’hui considérée comme non-essentielle par nos dirigeants.

« Je ne suis qu’une actrice et je ne suis pas plus légitime que d’autres pour prendre la parole, mais je ne le suis pas moins quand la rédaction de ELLE me demande de tirer les cartes du tarot de la culture, celle des artistes en panne d’essentiel. » c’est par ces mots qu’Isabelle Adjani commence son éditorial dans le magazine Elle.

L’actrice revient sur la soirée du 28 octobre lorsque Emmanuel Macron annonce qu’il fallait retrouver « le confinement qui a stoppé le virus. » Isabelle Adjani est sous le choc après l’annonce du Président de la République : « Plus de vingt minutes d’intervention et le président de la République n’a pas prononcé une seule fois le mot « culture »… mais peut-être que ce n’est pas le sujet, comme on le serine aux artistes dans les médias et sur les réseaux sociaux depuis l’acte 1 du confinement. Oui, peut-être d’ailleurs n’est- ce déjà plus un sujet. »

La comédienne signale dans son édito que durant ce moment pénible que les Français subissent, ils auraient pu se rapprocher des disciplines culturelles pour s’élever, alors que le gouvernement considère les arts comme un objet superflu.


Après les longues semaines d’inactivité subis par les professionnels de la culture, Isabelle Adjani s’inquiète de l’état dans lequel vont se retrouver les arts en concluant : “Si la mise à l’isolement continue, la création des œuvres plus modestes, plus difficiles, plus exigeantes, va-t-elle survivre dans le désir épuisé de ceux qui les défendent et de ceux qui les attendent ? (…) A rester trop longtemps prisonniers entre la plateforme et le vide, nous finirons par ne plus servir à rien, nous servirons, c’est tout.”

(Photo : Isabelle Adjani pour L’Oréal Twitter)

Partager cet article
Avatar photo
Par Thibault Loucheux-Legendre Rédacteur en chef / Critique d'art
Suivre :
Après avoir étudié l'histoire et le cinéma, Thibault Loucheux-Legendre a travaillé au sein de différentes rédactions avant de lancer Snobinart et de se spécialiser dans la critique d'art contemporain. Il est également l'auteur de plusieurs romans. 06 71 06 16 43 / thibault.loucheux@snobinart.fr
Laisser un commentaire

Abonnez-vous au magazine Snobinart !