Cinéma Culture

“Babylon”, il était une fois… la folie hollywoodienne !

Après les succès de "Whiplash", "La La Land" et "First Man", Damien Chazelle est de retour avec "Babylon", une fresque flamboyante et excessive avec Brad Pitt et Margot Robbie.

Babylon est un projet dantesque, nous offrant un voyage de trois heures au beau milieu d’un Hollywood des années 20 en pleine mutation, entrainant dans l’industrie une période de tous les excès. 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Damien Chazelle est un réalisateur qui ne manque pas d’ambition. Après les bombes musicales qu’ont été Whiplash (2014) et La La Land (2016), puis la sensationnelle épopée lunaire de Neil Armstrong dans First Man (2018), le réalisateur franco-américain s’attaque à un très gros morceau de l’histoire du cinéma : le passage du muet au parlant. Un moment-charnière où se révèleront de nouvelles stars, et qui en laisseront d’autres sur le carreau. Margot Robbie et Brad Pitt incarnent ces vedettes rêvant de la gloire et des paillettes, prenant également part à de nombreuses soirées délirantes où la drogue et l’alcool coulent à flot. Le parlant est une véritable révolution pour le cinéma, même si pour certaines stars du muet comme Charlie Chaplin il s’agit plus d’une menace, qui semble comparable à l’arrivée des plateformes de streaming une centaine d’années plus tard. Dans une période ou l’avenir du cinéma semble flou, Damien Chazelle regarde donc vers le passé pour chercher des réponses, tout en proposant une expérience cinématographique d’exception. Babylon s’annonce en effet comme une fresque éblouissante et passionnante, à découvrir en salles depuis le 18 janvier.


Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez les dernières nouveautés de Snobinart, les articles les plus récents, et restez informé(e) de la publication du prochain numéro.

Suivez-nous aussi sur :