Place de la Comédie, un projet qui a du cœur

Après 8 mois de mandat à la mairie de Montpellier, Michaël Delafosse poursuit son parcours vers la végétalisation du centre-ville. Prochaine étape, la place de la Comédie, devenue “hostile” selon l’élu, alors qu’elle devrait être chaleureuse et conviviale. Les citoyens sont amenés à se prononcer sur leurs souvenirs, leurs avis et leurs attentes autour de cette transformation à venir.

Un constat sans appel

La Com’, pourtant l’un des lieux les plus emblématiques de la ville, est aussi l’un de ceux où l’on s’attarde le moins. Avec pas moins de 100 000 badauds par jour, la place est devenue une simple zone de passage, pour les résidents comme pour les touristes.

Il faut dire qu’en dehors du patrimoine qu’elle incarne, les conditions n’y sont pas toujours favorables. Sous le soleil d’été, les températures deviennent vite insoutenables (jusqu’au record de 46,5° en juin 2019, rappelle M. Delafosse), tandis que sous la pluie, elle se transforme en patinoire.

En parallèle, la question de la sécurité se pose et devra faire partie des facteurs à prendre en compte dans la transformation attendue.

Place de la Comédie à Montpellier

Le projet Cœur de Métropole

La végétalisation et l’aménagement de la place de la Comédie s’inscrivent dans un projet plus vaste, dont les premières pierres ont été posées çà et là depuis quelques mois. L’objectif : établir une connexion entre la “ville nouvelle” du quartier Antigone et la ville historique qui s’étend du parking des Arceaux à la ZAC Pagézy.

Par des chantiers de transition, comme le remplacement des blocs bleus par des troènes japonais ou la rénovation de la dalle du Triangle du Polygone, le maire et Président de la Métropole a déjà fait part de ses intentions. Il les confirme désormais en lançant une concertation citoyenne destinée à “enrichir le projet” de rénovation de la Comédie, un chantier montpelliérain, métropolitain et plus encore.

Une plateforme numérique digne d’un réseau social

M. Delafosse présente le projet Comédie. © Thibault Loucheux / Snobinart
M. Delafosse présente le projet Comédie. © Thibault Loucheux / Snobinart

Nous avons tous un “rapport intime” à la place de la Comédie, que l’on vive à Montpellier ou non. C’est ce qu’assure M. Delafosse, et ce qui explique la nécessité d’une concertation citoyenne autour de ce projet.

Permettre à chacun de s’exprimer, c’est aussi l’occasion de se retrouver autour d’un lieu que nous avons en commun. Les montpelliérains de cœur, résidents de la Métropole ou non, sont ainsi invités à se prononcer et à partager leurs histoires, leurs souvenirs et leurs projections autour de la Place de la Comédie.

Après avoir créé un compte sur la plateforme participer.montpellier.fr, les utilisateurs pourront publier leurs messages agrémentés de photos ou dessins, et aimer les publications des autres participants.

Sans imposer de véritable limite à la créativité des habitants, le maire rappelle toutefois que la végétalisation restera l’un des enjeux majeurs de ce chantier, de même que la piétonnisation de la place, qui ne sera pas remise en cause.

Une concertation en plusieurs étapes

Dans un premier temps, c’est une véritable mobilisation citoyenne qui est attendue par les porteurs du projet. Les propositions les plus pertinentes seront mises à l’étude, avant d’être présentées lors d’une réunion publique en mai.

À l’issue de cette première phase, les citoyens seront à nouveau sollicités, cette fois-ci pour donner leur avis sur les différentes propositions retenues. Ce sera l’occasion de se positionner sur des sujets plus concrets, comme le revêtement du sol, l’ambiance lumineuse de la place, ou encore le mobilier urbain, avant une deuxième réunion publique courant septembre.

Les travaux alors engagés pour la rénovation de la Com’ devraient se terminer fin 2025. En attendant, vous pouvez faire entendre votre voix sur participer.montpellier.fr.

atelier relookart bandeau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *