Sète ne sera pas « capitale française de la culture »

La ville de Sète faisait partie des finalistes pour devenir Capitale française de la culture en 2022. Finalement, c'est finalement Villeurbanne qui l'a emporté.

Thibault Loucheux-Legendre  - Rédacteur en chef / Critique d'art
1 mn de lecture

La ville de Sète faisait partie des finalistes pour devenir Capitale française de la culture en 2022. Finalement, c’est finalement Villeurbanne qui l’a emporté.

Le dossier déposé par la ville de Sète avait été retenu parmi les neuf villes finalistes pour devenir Capitale Française de la culture en 2022 (avec la Communauté d’agglomération Grand’Angoulême, la Ville de Brest, la Ville de Laval, la Ville du Mans, la Ville de Metz, la Ville de Saint-Paul de la Réunion, La Communauté de Communes du Val Briard et la Ville de Villeurbanne).

Finalement, c’est la Ville de Villeurbanne qui a été retenue par le Ministère de la Culture.

Le label “Capitale française de la culture” distinguera tous les deux ans une commune ou un groupement de communes de 20 000 à 200 000 habitants soutenant à la création, la valorisation du patrimoine, la transmission artistique et culturelle, la mobilisation des habitants, ainsi que l’implication des artistes et acteurs culturels implantés sur le territoire.


(Photo : © AFP / SPANI ARNAUD / HEMIS.FR)

Thibault Loucheux-Legendre

Après avoir étudié l'histoire et le cinéma, Thibault Loucheux-Legendre a travaillé au sein de différentes rédactions avant de lancer Snobinart et de se spécialiser dans la critique d'art contemporain. Il est également l'auteur de plusieurs romans.

Partager cet article
Par Thibault Loucheux-Legendre Rédacteur en chef / Critique d'art
Suivre :
Après avoir étudié l'histoire et le cinéma, Thibault Loucheux-Legendre a travaillé au sein de différentes rédactions avant de lancer Snobinart et de se spécialiser dans la critique d'art contemporain. Il est également l'auteur de plusieurs romans.
Laisser un commentaire