L’histoire se termine entre Nicolas Bourriaud et le Mo.Co

Thibault Loucheux-Legendre
Thibault Loucheux-Legendre  - Rédacteur en chef / Critique d'art
1 mn de lecture

Nicolas Bourriaud ne fait pas partie des finalistes qui seront départagés lors d’un conseil d’administration du MOCO, le 23 mars prochain.

L’histoire entre Nicolas Bourriaud et le Mo.Co est terminée… Nommé en 2015 chef de projet du Mo.Co puis directeur général en 2017 (sous le mandat de Philippe Saurel), Nicolas Bourriaud ne fera plus partie de ce projet.

Le Jury s’est regroupé le 4 mars pour sélectionner les projets finalistes candidats à la direction du Mo.Co (qui regroupe l’École Supérieure des Beaux-Arts (ESBA), le Centre d’art La Panacée ainsi que l’Hôtel des collections). Parmi eux, deux semblent en bonne position : Numa Hambursin et Ashok Adicéam.

L’auteur, critique d’art et commissaire d’exposition Numa Hambursin est bien connu des montpelliérains pour avoir dirigé le Carré Sainte-Anne. En 2018, il arrive à Cannes en tant que directeur du nouveau Pôle Art Moderne et Contemporain de la Ville, avant d’être nommé directeur artistique de la Fondation Helenis GGL à Montpellier.


Ashok Adicéam est spécialiste du monde de l’art contemporain. Il a notamment travaillé pour les collectionneurs François Pinault, Bernard Magrez ou Budi Tek.

Fin du suspense lors du conseil d’administration du MOCO, le 23 mars prochain.

Partager cet article
Avatar photo
Par Thibault Loucheux-Legendre Rédacteur en chef / Critique d'art
Suivre :
Après avoir étudié l'histoire et le cinéma, Thibault Loucheux-Legendre a travaillé au sein de différentes rédactions avant de lancer Snobinart et de se spécialiser dans la critique d'art contemporain. Il est également l'auteur de plusieurs romans. 06 71 06 16 43 / thibault.loucheux@snobinart.fr
Laisser un commentaire

Abonnez-vous au magazine Snobinart !