« Fictions Modestes & Réalités Augmentées » au MIAM

Thibault Loucheux-Legendre
Thibault Loucheux-Legendre  - Rédacteur en chef / Critique d'art
2 mn de lecture

Alors que le MIAM entre dans sa troisième décennie, le musée présente sa toute nouvelle exposition à découvrir jusqu’au 18 septembre prochain. Elle s’intitule Fictions Modestes & Réalités Augmentées et poursuit sur les lignes directrices du musée: « Le MIAM défriche les territoires de la création contemporaine et présente des oeuvres et des correspondances artistiques inédites et souvent peu institutionnalisées. »

L’exposition Fictions Modestes & Réalités Augmentées a été réalisée par les commissaires Anne-Françoise Rouche et Noëlig Le Roux en collaboration avec La « S » Grand Atelier, un centre d’art installé au cœur de l’Ardenne belge, à Vielsalm. Son approche artistique se nourrit de l’expérimentation contemporaine avec un regard décomplexé et décalé. Dans ce lieu, des artistes porteurs d’un handicap mental travaillent avec d’autres artistes sans déficience cognitive : « Cette pratique plusieurs où chacun élabore avec l’autre, produit des oeuvres hybrides qui brouillent les frontières séparant habituellement art brut et art contemporain. » C’est la première fois que les productions de la « S » Grand Atelier sont exposées en France.

Photo : Peter Avondo / Snobinart

Vous trouverez dans cette exposition une grande richesse de supports tels que la bande dessinée, la vidéo, la photographie, l’installation, la performance, l’écriture, mais aussi les arts numériques. Fictions Modestes & Réalités Augmentées est organisée en différents chapitres : Les génies du lieu, Cinémodestie, Libertés indomptées, How soon is now, Salon de lectures et Communions.

Si nous devions retenir un mot de cette exposition, ce serait « richesse ». Fictions Modestes & Réalités Augmentées est riche en oeuvres, qui détiennent elles-mêmes une grande richesse de matériaux et d’imagination. Elle nous permet de faire un pas de côté. A travers un regard différent porté sur la production contemporaine nous découvrons un chapitre original de l’art qui nous était inconnu.


Lire + de ,
Partager cet article
Avatar photo
Par Thibault Loucheux-Legendre Rédacteur en chef / Critique d'art
Suivre :
Après avoir étudié l'histoire et le cinéma, Thibault Loucheux-Legendre a travaillé au sein de différentes rédactions avant de lancer Snobinart et de se spécialiser dans la critique d'art contemporain. Il est également l'auteur de plusieurs romans. 06 71 06 16 43 / thibault.loucheux@snobinart.fr
Laisser un commentaire

Abonnez-vous au magazine Snobinart !