Culture Expos

« Terrasse du café le soir », histoire d’un tableau de Van Gogh

C’est en septembre 1888 que Vincent Van Gogh peint le tableau Terrasse du café le soir. En plus de cent-trente ans, cette œuvre est devenue culte dans « la petite Rome des Gaules » et le café (qui s’appelait alors la Terrasse et qui a, par la suite, été renommé Café Van Gogh) est devenu un lieu prisé des touristes.

A la fin de l’été 1888, Van Gogh vit déjà depuis plusieurs mois à Arles et travaille sur la peinture de nuit. Le peintre ne cherche pas à remettre en question l’impressionnisme, mais bien à y ajouter des couleurs vives (en général absentes des œuvres nocturnes). Il pose alors son châssis place du Forum à Arles et saisit l’atmosphère de ce café provençal. Van Gogh explique ses intentions à sa sœur Wilhelmina dans une lettre :

Terrasse du café le soir Vincent Van Gogh, septembre 1888 huile sur toile, 81 x 61,5 cm Otterlo, Musée Kröller-Müller

« Sur la terrasse il y a de petites figurines de buveurs. Une immense lanterne jaune éclaire la terrasse, la devanture, le trottoir, et projette même une lumière sur les pavés de la rue qui prend une teinte de violet rose. Les pignons des maisons d’une rue qui file sous le ciel bleu parsemé d’étoiles, sont bleu foncé ou violets avec un arbre vert. Voilà un tableau de nuit sans noir, rien qu’avec du beau bleu, du violet, du vert et dans cet entourage la place illuminée se colore de soufre pâle, de citron vert. Cela m’amuse énormément de peindre la nuit sur place. Autrefois on dessinait et peignait le tableau le jour d’après le dessin. Mais moi je m’en trouve bien de peindre la chose immédiatement. Il est bien vrai que dans l’obscurité je peux prendre un bleu pour un vert, un lilas bleu pour un lilas rose, puisqu’on ne distingue pas bien la qualité du ton. Mais c’est le seul moyen de sortir de la nuit noire conventionnelle avec une pauvre lumière blafarde et blanchâtre, alors que pourtant une simple bougie déjà nous donne les jaunes, les orangés les plus riches. »

Ce tableau est l’un des plus connus du peintre pour plusieurs raisons. Le contraste sublime exercé par les couleurs primaires bleu et jaune accentue le contraste et en fait une œuvre au style unique. De plus, à travers son travail de peinture sur le ciel, cette toile prépare l’un des chefs-d’œuvre de Van Gogh : La Nuit étoilée (conservée au MoMA à New-York) peinte à Saint-Rémy-de-Provence un an plus tard.

Le Café, qui s’appelait alors la Terrasse et qui a été renommé Café Van Gogh, est devenu un passage obligé pour les touristes et les admirateurs du peintre.

Terrasse du café le soir est conservé au musée Kroller Muller aux Pays-Bas, dont la galerie Van Gogh compte près de 90 tableaux et 180 dessins du maitre.

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez les dernières nouveautés de Snobinart, les articles les plus récents, et restez informé(e) de la publication du prochain numéro.

Suivez-nous aussi sur :