Thibault Loucheux Le Nouveau Commerçant
Culture Expos

Le Musée Paul Valéry de Sète propose des “Regards en échos”

Comme toutes les structures artistiques de l’hexagone, le Musée Paul Valéry a dû fermer ses portes le 30 octobre dernier. Pour garder un lien avec le public, le Musée propose des Regards en échos en invitant des artistes à présenter une œuvre de son choix.

C’est un anniversaire étrange que connaît le Musée Paul Valéry pour son demi-siècle d’existence… En plein deuxième confinement et depuis le 9 novembre, le Musée se réinvente en proposant des vidéos vissant à assouvir la soif de culture des spectateurs enfermés chez eux. Ce sont les Regards en échos.

Chaque jour, un artiste vivant à Sète ou à proximité est invité à présenter une œuvre de son choix dans les collections à travers plusieurs cycles de rendez-vous quotidiens.

Le premier jour, c’est Robert Combas qui a porté son regard sur le tableau de Ladislas Kijno Grande icône en hommage aux journalistes assassinés, Jean-Luc Parant a décidé de présenter Mer calme à Palavas de Gustave Courbet, Jean Denant a présenté Installation… portuaire de Philippe Pradalié. Ce jeudi 12 novembre, Pierre-Luc Pujol éclaire de ses pensées l’œuvre de Léon-Gustave Ravanne Embarquement au couchant.

Le premier épisode :

Tous les épisodes de Regards en échos son disponibles sur la chaine Youtube du Musée Paul Valéry.

(Crédit photo : Musée Paul Valéry)

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez les dernières nouveautés de Snobinart, les articles les plus récents, et restez informé(e) de la publication du prochain numéro.

Suivez-nous aussi sur :